vdcfr
Ogliastro
  1. Patrimoine
  2. Cap Corse
  3. Tour Génoise
5 - 2 avis
Albo
5
2
179
r5c1a4408571fd
patrimoines
vdc

Tour d'Albo à Ogliastro

Publié le 07/02/2015 | Actualisé il y a 4 ans

Caractéristiques de la Tour d'Albo

tour genoise albo
Plage albo ogliastro tourMarine d alboTour alboTour genoise alboTour albo corseTour albo ogliastro

Située sur le versant Ouest du Cap Corse à l'extrême sud de la Marine d'Albo dans la commune d'Oglisatro, cette tour génoise est posée sur la roche à une quinzaine de mètres au dessus de la mer. Sa hauteur est d'environ 10 mètres, et son diamètre à la base fait également 10 mètres. Elle n'est pas accessible au public pour des raisons de sécurité, elle est protégée par un filet.

Construite en schiste sédimentaire, la tour mesure près de 10 mètres de haut et repose sur deux niveaux avec un escalier externe. Elle possède une cheminée, et des mâchicoulis.

Elle est classée monument historique depuis 1992.

Une Tour génoise chargée d'Histoire

La tour d'Albo connue aussi sous le nom de Torra del Greco a été construite en 1562 pour servir à la protection de la marine d'Albo dont l'accès facile en faisait un lieu d'escale privilégié.

Elle fut bâtie et rebâtie par les villageois suite aux attaques des barbaresques qui mirent en ruine le village d'Ogliastru à plusieurs reprises, en 1559, 1563, 1588, 1613 et 1624.

Plus d'information sur l'histoire de Pino et la razzia en 1563 de l'armée turque dirigée par Mammi Pacha.

La razzia de 1588

En juin 1588, la Tour d'Albo fut encore le théâtre de combats sanglants suite à une nouvelle attaque des pirates barbaresques par une flotte de 11 galères sous commandement du Bey (titre turc) d'Alger, Hassan Pacha.

Le hameau de Cugulu fut détruit, et près de 150 personnes furent enlevées et réduites en esclaves.

La tour également détruite sera reconstruite par les villageois entre 1588 et 1589, et surveillée par 3 torregiani qui se relaient nuit et jour.

Occupation française

Quelques siècles plus tard en 1768, alors les populations insulaires évacuent le château de Nonza plus au sud et la tour d'Albo est alors occupée par les troupes françaises.

Ces dernières débarquent sur l'île par le cap suite au traité de Versailles qui prévoit que la Corse passe sous administration française, Gènes étant endetté auprès de la France.

Dans la même région